100 Violons Tziganes de Budapest

 

100 Violons Tziganes de Budapest

La constitution de cette formation pas comme les autres, qui porte aux quatre coins du monde l'énergie d'un peuple qui a choisi cette langue universelle qu'est la musique, ressemble à une légende. En 1985, l'inoubliable soliste et chef tzigane Sandor Jaroka, "Primas" comme on l'appelle, c'est à dire un interprète exceptionnel, soliste qui est désigné à la fois comme chef, chef d'orchestre mais aussi comme chef spirituel, ce grand maître meurt. A son enterrement, la communauté se retrouve. Il pleut sur le cimetière. Une pluie froide et coupante comme grésil. Mais les musiciens sont là, qui jouent, saluent une ultime fois Sandor Jaroka, Roi des Primas. Pour qui a vécu cet instant, il est inoubliable...

D'une sérénade mélancolique sur une tombe, va naître cet orchestre fabuleux, celui des "100 Violons Tziganes de Budapest" !

 

31/01/2012 Roanne Le Scarabée 20:30
05/02/2012 Toulouse Casino Barrière 14:30

 

= Placement numéroté sur les séances marquées de cette icône.

= Placement libre sur les séances marquées de cette icône.